La guerre contre Zoom: au tour de Facebook de répondre avec Messenger Rooms

Il fallait s’y attendre. Avec ses centaines de nouveaux utilisateurs depuis le début de la pandémie, Zoom attire l’attention. Microsoft a réagi fortement avec l’ajout de fonctionnalités dans Teams et avec la sortie de Skype Meet Now.

C’est maintenant Facebook qui nous annonce le déploiement progressif dans les prochains jours de Messenger Rooms.

Avec Messenger Rooms, il sera possible d’être jusqu’à 50 participants à une réunion. Ceux-ci pourront être de vos amis liés à vous par Facebook, Messenger, Instagram ou encore WhatsApp. Il sera même possible d’envoyer un lien pointant sur la rencontre à des gens n’ayant aucun compte de la grande famille Facebook. Ah! Oui… aucune limite de temps pour la durée de la rencontre. Rappel: Zoom a une limite de 40 minutes.

J’ai fait plusieurs essais de Zoom et ils furent toujours concluants… outre la limite de 40 minutes. J’ai aussi essayé Skype Meet Now et ce fut tout le contraire. Si un des participants avait une bande passante réduite, il n’était jamais en mesure de voir les autres participants s’ils étaient plus de 2 ou 3. Le son y était, mais jamais la vidéo. Zoom est d’ailleurs très fort pour s’ajuster aux variations de bandes passantes.

Reste donc à attendre le déploiement de Messenger Rooms d’ici les prochains jours, voire semaines, pour constater comment il se compare face à celui qui tient la pôle pour le moment, Zoom.

À suivre donc.

Luc Pâquet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :