Achetons québécois grace à la technologie

Le confinement a mis de l’avant la nécessité pour les entreprises, d’avoir un site de commerce en ligne. De partout de par le monde, les consommateurs ont eu recours à l’achat par le WEB.

Le Québec n’y a pas échappé.

L’article de l’Actualité suivant nous brosse un super portrait de la situation au Québec.

« C’était dans les plans de lancer un site transactionnel, mais il y avait toujours d’autres choses plus urgentes à faire. J’avais aussi prévu sous-traiter le site, alors c’était un gros investissement », explique Claudia Gravel, la propriétaire de ce commerce du quartier Villeray. 

https://lactualite.com/techno/les-commercants-quebecois-disent-merci-a-la-technologie/

Être en ligne, offrir ses produits et services à ses clients de façon simple et facile à acheter, c’est possible en 2020.

Claudia Gravel n’a eu qu’à investir du temps pour créer son site transactionnel. Elle doit payer des frais mensuels minimes, notamment à la plateforme technologique Shopify, qu’elle a utilisée pour réaliser le site, et à l’agence Synergie Communication Web, qui s’assure que son inventaire en ligne corresponde aux stocks en magasin. Pourtant, il y a quelques années seulement, un site comme Articho.ca aurait coûté plusieurs milliers de dollars à produire.

https://lactualite.com/techno/les-commercants-quebecois-disent-merci-a-la-technologie/
https://articho.ca/

Bravo aux commerçants qui ont osés aller sur la toile pour survivre et prospérer.

Luc Pâquet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :